Challenge #monbusiness2024

Challenge de janvier #pause : si j’étais en pause

Le challenge #monbusiness2024  des Entrepreneuses Créatives se poursuit dès aujourd’hui! Tout au long du mois de janvier je vous parle un peu de moi, beaucoup de Mademoiselle Marie, passionnément de création…
Nous avons déjà passé la moitié du challenge et je suis ravie de lire vos commentaires enthousiastes!
Nous avons donc RDV tous les 2 jours jusqu’à la fin du mois de janvier. Pour celles qui prendraient cette épopée en cours de route, RDV dans le Blog à la section Challenge #monbusiness2024, vous y retrouverez nos précédents épisodes.
Aujourd’hui, parlons pause. J’ai trouvé ça original de vous présenter 2 idées de journées “off”.

La vie n’est pas un long fleuve tranquille

En préambule de ces mini récits, il est important de souligner que dans la vie en général, j’ai du mal à faire une pause. Quand je me lance dans quelque chose, j’ai beaucoup de mal à m’arrêter temps que je n’ai pas terminé. C’est vrai pour la couture, mais également dans tous les domaines de la vie.
Quand je suis dans l’action, le temps s’arrête…. Alors vous parler de pause s’apparente presque à de l’affabulation. Bien que j’apprends depuis quelques temps à couper et à m’octroyer des moments de relâche. Parce que le travail c’est bien, mais ce n’est pas une fin en soi. Et parce qu’il y a des moments dans la vie qui comptent et qu’il faut savourer pleinement.

Pause version 1 : journée chill

Aujourd’hui, il est temps de se la jouer oisive. Pas de réveil, c’est la lueur du jour qui se lève à travers le rideau qui m’incite à ouvrir les yeux. Le téléphone est sur le rebord de la bibliothèque mais je n’y prête pas attention. Il restera là jusqu’à ce soir, quand je me rendrai probablement compte que je l’ai oublié…
Comme chaque jour, ma raison de me lever est ma tasse de café bien chaud. Après m’être servie, j’ouvre les stores pour apprécier la luminosité chaleureuse du matin. Je vais m’installer dans le fauteuil avec ce livre que j’avais envie de lire depuis longtemps.
L’horloge tourne, il est déjà midi, après avoir siroté quelques tasses de café, je vais faire un tour au jardin. Très vite, l’envie me prend de profiter de l’extérieur. Je vais chercher mes gants et m’attaque à quelques travaux : arracher les mauvaises herbes, amender la terre pour les prochaines plantations, faire quelques boutures pour étoffer les massifs à la saison prochaine, tailler les arbustes…
L’après-midi a filé sous les rayons tièdes du soleil de printemps !
Après avoir pris une bonne douche, je me décide à préparer à manger. Aujourd’hui est un jour savoureux, le repas le sera tout autant. Je prépare une marinade d’épices pour quelques aiguillettes de poulet. La viande se gorge de goût pendant que je taille et fais compoter les légumes. Mon plat se fini au four pour réchauffer l’atmosphère, les herbes fraîches du jardin embaument le salon. Cela me met en appétit !
Ce soir, je ressors ce film que j’ai déjà vu 1000 fois mais qui me mets toujours en joie. 2 carrés de chocolat parfont la gourmandise de la journée.
Après le film, je vais me coucher. Mais je ne dors pas, le livre commencé ce matin me tient en haleine. Le finirai-je avant que Morphée vienne me chercher ??…

Tasse de café _image de racool sur freepik

Pause version 2 : journée vagabonde

Contrairement à l’habitude, aujourd’hui je pars en goguette. C’est l’aventure ! Le programme n’est pas défini, j’ai un RDV sans importance à l’autre bout du Var en fin de matinée. Cela va être l’occasion d’aller vers l’inconnu.
Sortie de mon RDV, la faim me décide à chercher une boulangerie pour m’acheter un sandwich. Je m’installe sur un banc pour savourer mon encas. Ce moment me permet de prendre le pouls de ce village que je connais si mal. Mes sens sont en éveil, les mouvements frénétiques des pigeons attirés par mon repas, les cris joyeux des enfants qui sortent de l’école, l’odeur du snack ambulant installé à l’autre bout de la place, le rayon de soleil qui transperce le feuillage des platanes. Cet instant est suspendu, je profite.
Ma passion pour le café me mène vers le troquet à l’angle de la place. Comme souvent, j’ai emmené un livre dans mon sac. Cette pause café me permet de bouquiner tranquillement en terrasse.
L’agitation reprend autour de moi en ce début d’après-midi, je décide d’arpenter les rues à la découverte du village. J’aime rester coite devant des particularités architecturales des bâtisses anciennes. Je lis les panonceaux sur les façades bourgeoises et je m’imagine ces rues telles qu’elles pouvaient être 1 ou 2 siècles en arrière.
Dans le courant de l’après-midi, je découvre quelques échoppes artisanales et je flâne. Je m’ébahis dans le travail de créateurs locaux et pas que… notre région regorge de trésors !
En fin d’après-midi, à force d’avoir suivi les petites ruelles je tombe sur la lisière du village. Le bord de la rivière a été aménagé pour pouvoir se poser là. Un petit pont surplombe le cours d’eau, comme une invitation à s’avancer dans la forêt. Mais l’humidité commence à tomber, je décide de faire demi-tour et de rejoindre la voiture.
Sur la route du retour, je réfléchis à ma liste de choses à faire dès demain. Une fois rentrée à la maison, je me surprends à rêver à ma prochaine journée vagabondage…

Maintenant, à vous de me raconter votre journée pause idéale!

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités par e-mail.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Etiquette Mademoiselle Marie Créations faite main

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir nos actualités !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *